Les voitures sans permis et la loi

loi sur  les voitures sans permisLes adolescents rêvant de conduire la voiture de maman, mais qui n’a pas encore leur permis en poche  peuvent se tourner vers les fameuses voitures électriques sans permis ou VSP qui peuvent être conduits dès l’âge de 16 ans sans avoir besoin de disposer du permis. Certes elles affichent une bonne esthétique et affiche une faible consommation, mais qu’en est-il des questions de législations ? Focus sur ces voitures un peu spéciales et les informations que le conducteur doit retenir sous risque de se retrouver avec des poursuites judiciaires.

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

Tout adolescent âgé de 16 ans et plus peut conduire une voiture sans permis. Il devra toutefois disposer d’un BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou du permis AM ainsi que d’une attestation d’assurance du véhicule afin de pouvoir circuler librement. Pour ceux qui souhaitent conduire des modèles plus imposants, il faudra disposer du permis B1. Pour trouver la meilleure assurance, il convient de se diriger sur http://www.assurancevsp.fr/

Bien évidemment, le conducteur ne devra pas être sous le poids d’une interdiction judiciaire de conduire sinon, il ne pourra pas conduire la VSP. Enfin, la voiture devra être immatriculée en préfecture et ne devra pas circuler sur les grands axes et les autoroutes.

Qu’en est-il des passagers ?

Le conducteur d’une voiture électrique est en charge des passagers qu’il  transporte, surtout si ces derniers sont âgés de moins de 13 ans. Pour éviter d’avoir des ennuis avec les forces de l’ordre, il doit se soumettre à la législation qui lui impose de veiller à la sécurité de ces derniers.  Ainsi, les enfants de 0 à 9 mois doivent voyager à bord d’un lit soutenu par un bandeau de maintien ou un porte-bébé. Les enfants de 9 mois à 4 ans doivent être assis dans un siège homologué tandis que les enfants de 4 à 10 ans doivent être assis dans un siège rehausseur rattaché à la ceinture de sécurité.

Comment reconnait-on une voiture sans permis ?

Une voiture sans permis n’a pas les mêmes caractéristiques qu’une voiture classique. D’ailleurs, la directive 2002/24/CE catégorie L6e et L7e les classes dans la catégorie des quadricycles légers et lourds à moteur. La vitesse maximale autorisée pour une voiture sans permis est de 45 km/h tandis que le cylindre ne devra pas excéder les 50 cm3. Par ailleurs, la voiture sans permis ne devra disposer que de deux places pour un quadricycle léger et de quatre places pour un quadricycle lourd, le tout pour un poids à vide de 350 à 550 kg.

Les conducteurs de véhicules sans permis devront respecter les législations en vigueur et ces lois peuvent différer selon les pays, c’est pourquoi il faudra bien s’informer avant de se lancer.