Accident de la route : mieux vaut prévenir que guérir !

Norwegian-road-sign-153Malgré les nombreuses préventions et spots publicitaires préconisant aux conducteurs et conductrices de faire attention sur la route, un moment d’inattention peut survenir rapidement. Les accidents les plus fréquents sont souvent dus à l’alcool ou encore la fatigue. Aujourd’hui, même si la technologie embarquée dans les voitures est toujours de plus en plus poussée, celle-ci ne peut pas nous protéger de certains maux.

Ayant récemment eu un accident, au premier abord sans gravité, une douleur persistait dans mon bras gauche. Pensant que celle-ci était simplement un contre coup du au choc, j’ai pensé qu’elle disparaîtrait dans les jours suivants, tel un hématome. Or, les jours passant, la douleur ne diminuait pas. Après quelques jours, je me suis enfin décidé à aller chez le médecin. Il ne s’agissait finalement pas d’un simple coup mais d’une foulure du poignet.

Mon temps de réaction n’avait eu aucune conséquence sur mon poignet, mais le médecin m’a tout de même fait la morale sur le fait que pour de telles choses, il ne faut surtout pas attendre de voir si cela s’arrange. Quel que soit le problème, même mineur, il faut toujours être prudent et consulter un médecin pour « prévenir » tout problème qui pourrait en entraîner d’autres.
Ne connaissant guère les médecins de ma ville, le médecin que j’ai consulté m’a conseillé de me renseigner sur internet pour trouver un docteur près de mon domicile.
Aujourd’hui, le web met à disposition toutes les informations pratiques. Il existe notamment des fiches où toutes les informations des médecins (heure de rendez-vous possible, jours de consultation, spécialité) sont disponibles, comme celle du Dr Thomas Fierling.

Donc, même s’il s’agit d’un accrochage, n’hésitez pas à consulter un médecin près de chez vous. Comme le dit le proverbe : mieux vaut prévenir que guérir.